GDD : Pourquoi venir au forum?

 

Parlons peu, parlons bien : Pourquoi aller au forum Aquidoc?

Capture d_écran 2017-05-22 à 12.37.50

Tout d’abord, “Pourquoi n’allez vous pas au forum”?

Lorsqu’on invite les doctorants à venir au forum, on entendu souvent les réponses suivantes!

Voici nos réponses à Aquidoc à cela!

1) « Pas le temps »

Bon c’est une journée, certes! Les doctorants et chercheurs que nous sommes savent qu’une journée c’est beaucoup face au volume de travail à effectuer, la bibliographie à lire ou encore les emails à traiter.

Mais c’est aussi une journée sur 251 jours ouvrés en 2017, d’après le journal du net, pour une personne travaillant 5 jours par semaine [1]. Si vous venez donc au Forum, en estimant que vous n’appreniez vraiment rien, que vous ne rencontriez vraiment personne d’intéressant, et que même le repas soit mauvais, cela ne fait « que » : 1/251= 0,003984063745, soit  0,3% de votre temps de perdu sur une année.

2) « Non mais moi je veux être chercheur »

Par ailleurs, nombreux sont ceux qui pensent qu’aller au forum revient à renier la recherche publique. Ou encore comme ils espèrent avoir un poste dans le public, ils considèrent que c’est une perte de temps d’aller à ce type d’évènement.

Alors, premièrement, sachez jeunes padawans, qu’il est possible de faire de la recherche dans le privé, tout aussi honorable que celle dans les laboratoires publics !

Il est même possible de convaincre une entreprise de participer au financement d’un projet de recherche publique.

Deuxièmement, Il y a des chercheurs (des vrais ayant eu ou ayant un poste ) qui ont fondé leur entreprise et qui seront au forum Aquidoc pour conseiller les doctorants et partager leur expériences, donc pourquoi gâcher l’opportunité de nouer des contacts pour un post doc?

Troisièmement, développer son réseau même pour un chercheur  qui souhaite rester dans le public est une valeur ajoutée lorsqu’il faut chercher des partenaires ou communiquer sur ses travaux.

Sans oublier que cela témoigne d’une ouverture d’esprit et une facilité de communication, soft skill important [2] de nos jours!!

3) « Ca ne m’intéresse pas !»

Pas de souci ! Nous ne sommes pas une secte fermée, et nous comprenons que nos événements n’intéressent pas tout le monde. Mais peut être à l’année prochaine ? 😉

Mais en dehors de cela, pourquoi aller au forum?

1) Notre avenir est un projet à part entière!

Lorsque nous avons une question à solutionner, comme lors de nos travaux de recherche, nous commençons par envisager plusieurs scénarii pour atteindre notre but avant de choisir le scénario le plus avantageux ou le moins complexe.

Lorsque l’on fait de la recherche par exemple, on envisage plusieurs axes pour répondre à une problématique. On pèse le pour et le contre et ensuite on prend une décision, tout en restant en veille par rapport aux autres axes (et oui car on nous demande toujours « Mais pourquoi ne pas avoir fait ça? »)

Maintenant considérons qu’en tant que doctorants, notre avenir est un projet à part entière, avec des objectifs, des actions à mener et des deadlines que nous devons gérer.

Comme pour chaque projet, différents scénarii s’offrent à nous : la recherche publique sur le long terme, les post docs sur le moyen terme, la recherche dans le privé, l’entreprenariat, la réorientation, l’intégration d’une entreprise privée…

Chaque scénario a ses pour et ses contres : pour les évaluer, il faut se renseigner sur chaque possibilité, estimer les risques de chacune, recueillir des témoignages, ordonner les scénarii selon nos préférences et attente de l’avenir à l’instant t, passer à l’action (candidatures, prise de contacts, etc) et finir par prendre une décision.

2) Optimiser son temps et sa veille

Le problème alors à ce stade, c’est le temps : en parallèle de nos travaux de recherche, il faut faire tout cela (chercher un post doc, trouver des interlocuteurs, rencontrer des gens et nouer des contacts, demander des références, convaincre le recruteur ou chercheur de nous prendre) et souvent, nous n’avons pas le temps.

Enfin non, nous avons du temps en première et deuxième année, mais il est souvent trop tôt pour nous et il est souvent difficile d’entretenir le contact pendant 2 ou 3 ans, surtout lorsque l’on sait que les axes de recherche et les envies changent durant une thèse.

Et le problème, c’est qu’en troisième année, il n’y a plus le temps pour rien!

Il faudrait en même temps en un seul endroit et au même moment : avoir d’autres chercheurs et doctorants pour échanger sur les expériences, des entreprises pour évaluer l’état du marché du travail et les opportunités existantes et pourquoi pas des acteurs de l’emploi pour savoir au niveau national (et pourquoi pas international) l’état des lieux de l’emploi pour les docteurs et même l’état de la recherche dans nos domaines respectifs…

Si l’on vous propose pour 0,3% de votre temps d’avoir tout ça, avec en plus le repas (la logistique est importante à souligner 😉 ) et toute une équipe prête à vous accompagner et à vous écouter, qu’en pensez vous?

Alors oui, on pourrait vous dire que le Forum Aquidoc est un évènement à ne pas rater, que l’équipe est formidable (et elle l’est), ou encore que le repas de midi et le cocktail sont succulents.

Tout cela c’est vrai ! Mais ce qui est important c’est que vous répondiez à cette question : pouvez-vous prendre 0,3% de votre temps sur un an pour préparer votre avenir?

Nous, nous y serons en tout cas!

Et nous serons là pour vous : à votre écoute et à votre service !

Alors peut être à dans 10 jours!

Cordialement,

L’équipe Aquidoc 2017

[1] – Jours ouvrables et jours ouvrés en 2017 – 2018, Fabien Renou, http://www.journaldunet.com/management/pratique/conges/4640/jours-ouvrables-et-jours-ouvres-en-2017-2018.html

[2] – 20 soft skills indispensables au bureau, Rémy Demichelis,  http://www.journaldunet.com/management/efficacite-personnelle/1189361-20-soft-skills-indispensables-au-bureau/